Chapitre 2

Excellent. Ils étaient venus. Lycass se réjouit à l'idée du combat qui l'attendait. Depuis toujours, il adorait combattre, comme tous ceux de sa dynastie. Il repensa avec nostalgie au passé, les grands combats contre les aventuriers dans le château de ses ancêtres devant lequel il se tenait. Plus que le combat, c'était la délicieuse vue du sang de son ennemi se répandant sur le sol, et ses derniers cris d'agonie qui lui plaisaient. C'était peut-être ce qui lui avait valu d'être banni du monde des vivants par les Ironfist. Bien qu'il fût tout ce qu'il y avait de plus vivant, la marque sur son front indiquait à tous ceux qui le croisaient qu'il devait être considéré comme un monstre. Même la puissante magie d'Archibald n'avait pu effacer cette marque, mais cela ne le gênait plus. Depuis 15 ans, il ne fréquentait plus que des liches et autres fantômes. Il avait lui aussi cette haine des vivants, car lui-même se considérait comme un mort-vivant. Il revint brusquement à la réalité : ses cibles étaient devant lui, réunies. Il devait les vaincre. Il avait appris depuis bien longtemps que ceux qui ne se focalisaient pas uniquement sur leur objectif ne pouvaient triompher. "En vérité, vous n'êtes pas obligés de me combattre, dit-il joyeusement, sachant pertinemment qu'ils refuseraient, vous pouvez aussi rejoindre le seigneur Archibald ! Avec vous dans nos rangs, les Ironfist capituleront, et ainsi nous ne seront pas obligés de vous tuer, ni d'utiliser... Ah excusez moi je n'ai pas le droit de vous en parler !, conclut-il, moqueur.
- Très amusant, commenta Lyna.
- Bon le comique j'espère que tu es prêt parce que j'ai très envie de voir ce dont tu es capable ! déclara Natalya.
- Mais moi de même, très chère, répondit calmement Lycass. Voyez plutôt."

Alors qu'il prononçait ces paroles, des centaines de squelettes émergèrent du sol. Lycass fit un bond prodigieux jusqu'au balcon, puis regarda ses créations se faire massacrer par les héros. Ils ont une bonne technique, pensa-t-il, malgré les années ils n'ont pas oublié leurs stratégies de groupe. Ce sera un beau combat ! Il concentra son énergie, et les débris d'os dispersés au sol s'assemblèrent pour former de nouveaux squelettes. Il invita ensuite les esprits qui rôdaient autour du château à se matérialiser, et une foule de fantômes apparut soudainement. Il profita de la confusion pour jeter quatre cubes de métal, qui s'enfoncèrent profondément dans le sol. Ce combat allait lui demander de la concentration. Utiliser plus d'un cube en même temps était très difficile, et demandait une concentration constante, sans quoi le métal pouvait très bien devenir inerte, ou pire, acquérir une conscience propre, et se rebeller contre son maître. Les héros achevèrent les dernières créations nécromantiques, et envoyèrent une volée de flèches sur Lycass. Le balcon se vitrifia , et une énorme paroi de glace arrêta les flèches.
"Minable, ça ne m'atteint même pas.
- Tu penses peut-être que tu es le seul au monde à connaître le mur de glace ? Et je vois bien que tu prépares un mur de feu derrière ! Quant à l'implosion que tu vas lancer, oublie-la, ça ne me fera rien ! déclara Manta.
- Attends... Comment tu sais ça ? demanda Lyna.
- Facile, le seigneur Newton nous a appris, à moi et à Natalya, à analyser les flux magiques de nos ennemis. Lorsque tu lances un sort, tu amasses ton énergie magique, mais bien avant cela, quand tu penses le lancer, tu commences à concentrer l'énergie correspondante dans ton corps. Mais ce type est impressionnant, il prépare quatre sorts à la fois : le mur de glace, celui de feu, l'implosion, et quelque chose que je n'avais jamais senti... répondit Manta, tu vois ce que ça peut être, Nat ?
- Aucune idée. Pour ce que j'arrive à voir, ça ne correspond à aucune magie élémentale, ni à aucun collège... Un sort d'ombre ou de lumière inconnu ?
- Plutôt d'ombre... ça se rapproche plus du sort shrapnels...
- Le golem !" s'écria Lyna au moment où d'énormes tentacules d'acier sortaient de la terre, projetant des rochers dans tous les sens.
Natalya eut le bon sens de lancer son bouclier béni, un sort de lumière créant une "bulle" de protection autour d'elle. Manta fut protégé par son mur de feu, tous les tentacules qui l'approchaient fondaient instantanément. Lyna et Jerec se placèrent dans le bouclier de Natalya.
"Déjà trois d'immobilisés, qu'est-ce que tu dis de ça, mage de pacotille, triompha Lycass tandis que ses golems sortaient lentement de terre.
- Où as-tu vu que nous étions immobilisés, demanda tranquillement Lyna en sortant son blaster, Natalya faisant de même, tandis que Jerec chargeait le premier golem.
- Imbéciles ! jubila Lycass, vos armes sont inefficaces contre eux !
- Et contre toi ? dit malicieusement Lyna en transformant le balcon en un trou de pierre fumant.
- Inefficaces aussi ! déclara Lycass, qui s'était téléporté juste derrière elles. Une série d'implosions eut raison du bouclier magique de Natalya, mais alors que Lycass s'apprêtait à lancer le sort qui allait sceller leur destin, une incinération le heurta de plein fouet, et le... projeta en arrière sur quelques mètres.
- Quoi ? s'écria Manta, même pas blessé ?
- Voilà une autre mauvaise surprise pour vous, se moqua Lycass en désignant sa cape. Elle diminue l'effet de tous vos sorts de moitié, ma résistance fait le reste.
- Arrête de jacasser et prends-toi ça ! cria Jerec en le bombardant de tirs de blaster, qu'il évita avec grâce.
- Il est temps d'en finir, ce combat ne m'amuse plus, dit calmement Lycass."

Là dessus, les golems se précipitèrent sur leurs cibles, sauf un. Il restait immobile, se tenant la tête à deux mains. Finalement, il chargea vers les héros, mais trancha en deux un de ses confrères, décapita l'autre, et se fondit dans le troisième, en créant un plus gros encore.
- QUOI ? hurla Lycass, comment ce golem a-t-il pu se retourner contre moi ? J'ai maintenu ma concentration au maximum.
- Ton pouvoir est très puissant, car il permet de donner la vie à un objet inerte, et tu te sers juste de ta force mentale pour les contrôler. Une technique parfaite, sauf si on croise un mage plus puissant que soi ! se moqua Manta. Je me suis contenté de contrôler l'esprit primitif de ce golem, à présent, il m'obéit !
- Tu oublies un détail, dit Lycass sur un ton mauvais, mes golems se régénèrent grâce à mon pouvoir. Si ton golem est détruit, tu ne pourras pas le réanimer.
- Comment comptes-tu le détruire, sans tes golems ? demanda Natalya d'un ton moqueur. Elle et Lyna avaient profité du trouble de l'assassin pour prendre à leur tour le contrôle des golems restants.
- COMME CA ! hurla lycass en envoyant un torrent de flamme qui embrasa toute la montagne et le château. Les héros ressortirent calmement du bouclier de Natalya, prêts à en finir avec le nécromancien. Un léger tintement retentit sur le sommet de la colline de Darkmoor, et se répercuta dans la vallée marécageuse.
- Navré, dit-il en retrouvant son calme, sortant un petit cristal relié à sa poche par une chaîne, mais ce sera pour une autre fois, mon maître m'appelle. Mais je vous préviens, la prochaine fois, pas de chichis, oubliez les golems, ce sera un duel de force brute ! dit-il en disparaissant dans une implosion.
- Un sacré numéro celui-là ! commenta Natalya.
- Hmmm mais quelque chose m'intrigue, dit pensivement Jerec.
- Toi ? C'est bizarre d'habitude tu es celui qui se soucie le moins des détails.
- C'est un peu gros pour que j'oublie, dit Jerec, d'autant que je n'ai pas eu un grand rôle dans le combat, j'ai donc pu bien réfléchir à ce qu'il a dit, vous savez, quand nous l'avons vu, il parlait d'utiliser quelque chose pour vaincre les Ironfist.
- La flétrissure, dit calmement Manta.
- HEINNNNNNNNN ? firent-ils tous en choeur.
- Je l'ai vu quand j'ai chassé son esprit du premier golem. Apparemment, Archibald possède le secret de la flétrissure, et il compte menacer les Ironfist de l'utiliser sur leur région s'ils ne capitulent pas.
- Il faut avertir le roi immédiatement ! dit Jerec.
- Bien sûr, mais il ne pourra rien faire, avertissez le roi, moi je fonce à Mist et à Cap Blanc voir le seigneur Stone et le seigneur Newton. Ils pourront peut-être nous aider dans nos recherches : si nous trouvons comment provoquer la flétrissure, nous trouvons si il est possible de l'arrêter, si oui comment, et selon les matériaux nécessaires pour la créer, nous pourrons peut-être trouver des caches possibles pour Archibald. Certains matériaux ne se trouvent que dans certaines régions d'Enroth."
Sur ce, les héros repartirent chacun dans leur direction. Lycass les regarda amusé. Ils n'avaient même pas remarqué l'oeil-espion qui flottait quelques mètres au dessus d'eux. Il étaient malins, et ils trouveraient sans doute la forteresse d'Archibald d'ici peu. Il se réjouit à l'avance de son prochain combat contre eux. Son VRAI combat. Celui-ci n'était qu'un test. Il avait déjà subi deux échecs, il ne se permettrait pas d'échouer une troisième fois. La prochaine fois, il vaincrait, ou mourrait.

Retour haut