Chapitre 1

Saukuriel souffrait d'un sérieux mal de crâne. Puis, quand il eut repris conscience, il s'aperçut qu'il était encore dans une forêt, mais pas la même que celle dans laquelle il était arrivé à la surface, car la végétation était différente. Plutôt que de grands arbres feuillus, il n'y avait que de petits conifères. Le soleil brillait... Mais Saukuriel n'était pas aveuglé par sa lumière ! Il aurait dû l'être pourtant. Il porta sa main à son visage, une main blanche... La peau de sa main n'était plus noire ! Saukuriel toucha ses oreilles, elle semblaient intactes, puis ses cheveux... Il était devenu blond ! Frénétiquement, il tira une de ses épées de son fourreau pour regarder son reflet dans la lame. Ses yeux vert pâle étaient devenus bleu foncé, là, Saukuriel se sentit très mal. Le sorcier l'avait transformé en elfe doré ! Les drows détestaient plus que tout les elfes dorés, les elfes argentés et les elfes des bois. Et maintenant il était l'un d'eux ! Même s'il trouvait une façon de rentrer en Ombre-Terre, il serait abattu à vue par les siens.

Désespéré, il s'assit au pied d'un arbre. Puis comme s'il n'avait pas assez de malheurs, la pluie se mit à tomber. Il s'abrita du mieux qu'il le put sous les larges branches du sapin. Le pluie continua pendant plusieurs heures puis enfin elle cessa et les rayons du soleil percèrent les nuages. Saukuriel s'était assoupi, le craquement d'une branche le réveilla en sursaut.
- Désolée, dit une voix féminine, je ne voulais pas t'effrayer.
Saukuriel ne comprit pas les mots qui avaient été prononcés, qu'il identifia comme le langage des elfes blancs. Ses compétences linguistiques se limitaient à la langue drow et un peu la langue commune, celle-ci étant surtout utilisée à la surface de Féerûne. Il examina la femme qui se tenait devant lui. Elle était de taille moyenne, des cheveux châtains, un beau visage ovale, de grands yeux bleus en amande. Elle ressemblait à une elfe, mais on pouvait vite s'apercevoir qu'elle avait aussi du sang humain dans les veines. C'était une demi-elfe. Elle aussi observait la personne qui se trouvait devant elle. Les longs cheveux de Saukuriel étaient emmêlés, sa cotte de mailles noire, quoique neuve, semblait rouillée et usée par le temps car les métaux résistants utilisés par les elfes noirs étaient réduits en cendres par la lumière du soleil.
Le jeune elfe avait l'allure d'un vagabond. Ayant pitié de lui, la femme enleva sa cape verte et la lui tendit. Se demandant comment réagir, car c'était peut-être un piège, il finit par prendre la cape. Cela lui ferait au moins un vêtement chaud, car la surface était un endroit bien plus froid qu'Ombre-Terre. Le regardant dans les yeux, la jeune femme redit quelques phrases en elfique. Là encore, Saukuriel n'y comprit rien, il était maintenant un elfe doré, et ne parlait pas un mot de cet langue ! Puis il se décida à s'adresser à la femme en commun :
- Laisse moi.
- Qu'est-ce qui ne va pas ?
Elle semblait réellement inquiète pour lui. Il ne répondit pas.
- Je dois me rendre au temple de Lathandre avant d'aller rejoindre un ami au Bras-Amical, tu veux venir avec moi ? lui proposa-t-elle.
N'ayant plus rien à perdre, il accepta.

Pendant qu'ils marchaient, la demi-elfe se présenta, elle se nommait Jaheira. Elle avait été élevée par des druides après la mort tragique de ses parents, puis elle était devenue elle aussi une druidesse au service de Silvanus, le dieu des forêts.
- Quel est ton nom ?
Que devait répondre Saukuriel ? S'il lui disait son vrai nom, elle trouverait étrange qu'il porte un nom drow. Puis ne sachant plus quoi faire, il répondit la première chose qui lui vint à l'esprit :
- Je ne sais pas.
- Tu ne sais pas ton nom ? Mais que t'est-il arrivé ? Tu as reçu un coup sur la tête ?
- Heu... C'est possible.
- Je peux peut-être essayer de te soigner, approche-toi de moi, je vais prier Silvanus pour qu'il m'accorde ses pouvoirs de guérison.
Saukuriel était mal à l'aise, son dieu allait-il révéler à Jaheira qu'il était un elfe noir ? Le druidesse lança un sort de soin.
- Tu te sens mieux ? lui demanda-t-elle.
- Je ne ressens pas de différence.
- Au moins j'aurais essayé, peut-être qu'Ormlyr pourra quelque chose pour toi.
- Qui ?
- Ormlyr, c'est un prêtre de Lathandre.
- Lathandre ?
- Tu as vraiment des troubles de mémoire, Lathandre est la déesse du printemps et du renouveau.
Saukuriel commençait à se demander si suivre Jaheira était une bonne idée. Il n'avait aucune envie de rencontrer ce prêtre d'une déesse qu'il ne connaissait pas. Jusqu'à présent, la seule divinité qu'il avait connue était Loth, et il ne lui adressait pas tellement de prières.

Le jeune drow aurait aimé avoir la paix pour le reste du voyage, mais tel ne fut pas le cas :
- Il faudra te trouver un nom en attendant que ta mémoire te revienne.
Saukuriel maudit tous les dieux de la surface même s'il ne savait pas leur nom.
- Appelle moi comme tu veux.
- Que dirais-tu de Dorian ?
- Parfait.
- Regarde, nous sommes arrivés au temple.

L'édifice en question était un temple de taille modeste. Plusieurs personnes discutaient à l'entrée avec un homme en habits de prêtre. Jaheira et son nouveau compagnon allèrent à la rencontre d'Ormlyr.

Retour haut